La-lumière

⎥ 134 ⎥

Mes amis nous vous saluons, nous débutons.

Pour ce premier message de cette nouvelle année terrestre, nous vous invitons à un instant de regard sur l’époque que vous traversez.

Chacun d’entre vous traverse à titre personnel ses propres turpitudes intérieures, et n’en ayez aucun doute, cela est une route directe vers plus de paix. Vous avez des dégagements à opérer pour restituer à votre vision sa clarté et son évidence. Vous le faites, chacun à sa manière et de façon plus ou moins consciente.

Au niveau collectif ce mouvement se traduit par une évolution accélérée de la planète, et une forme de dégazage d’énergies particulièrement sombres, et vous en déduisez que le monde va mal. Mais d’un point de vue plus élevé, le monde va bien quand il est malade, car la maladie est une perspective dynamique où la santé est en phase de se donner de bonnes cartes pour l’avenir.

Donc les évènements douloureux auxquels le monde fait face, et cela continuera, sont à regarder avec espoir, et avec la satisfaction de voir un puissant nettoyage s’opérer.

N’ayez aucun doute sur le fait que, quel que soit son destin, une âme humaine le choisit toujours : à un niveau élevé chaque trajectoire est voulue et nécessaire.

Donc accueillez cette nouvelle année avec gratitude. Elle apportera son lot d’aventure, et il reviendra à chacun d’entre vous de la regarder avec les yeux du convalescent, qui sait que les efforts de son corps pour accéder à la santé sont un investissement sur l’avenir.

Les êtres qui accompagnent les humains de retour vers leur lumière sont nombreux et actifs, n’oubliez jamais que vous pouvez demander et recevoir de l’aide, et que cette aide vous sera toujours garantie, même si vous ne la recevez pas toujours de la manière dont vous l’attendriez.

La confiance, investir pour vous-même, en vous-même, plus de confiance, cela sera votre seul crédo, et à ce chant là l’univers ne peut en aucun cas être insensible.

Nous vous saluons et célébrons cette nouvelle année terrestre,

Vos amis tout aussi terrestres que vous.