⎥ 33 ⎥

Nous vous saluons,

Nous allons commencer.

 

Nous venons ce matin vous déclarer ceci.

Ne vous tourmentez pas de la forme. La forme est la surface des choses, un peu d’écume, vous donnez toute importance à la forme mais la forme a peu d’importance. La forme intervient afin de donner à ce monde un aspect extérieur et stable, mais cela est un piège si vous pensez que ce monde se limite à sa forme.

Une forme est malléable et transformable.

Vous cherchez à obtenir des formes, car celles ci vous rassurent.

Mais si vous parvenez à être rassuré dans votre être, dans votre informe, alors vous serez moins dépendants de la forme. Cela vous donnera la capacité de jouir véritablement de la forme car vous vous sentirez libre de tout désir la concernant. Ce ne sera pas la perte du goût et du plaisir mais la découverte du goût et du plaisir.

 

Pour crever la surface qu’est la forme vous devez développer vos perceptions du subtil.

Commencez par développer vos perceptions fines de la forme, entrez en contact avec la matière, et entreprenez de ressentir la vibration sous-jacente à chaque forme. La vibration d’une table, d’une plante, d’un repas, d’un verre d’eau.

Prenez l’habitude systématiquement de doubler vos observations physiques continuelles par une observation énergétique continuelle.

Faites l’expérience de marcher les yeux fermés, manger les yeux fermés, faire l’amour les yeux fermés, vous déplacer dans votre logement les yeux fermés, prendre votre douche les yeux fermés, et cela sans vous couper de l’extérieur mais au contraire en vous reliant.

Vous devez percevoir votre propre corps dans sa réalité énergétique et le monde environnant dans sa réalité énergétique. Cela ne vous semble compliqué que parce que vous n’avez pas entrainé cette perception. Il vous est accessible dans cette vie là et assez rapidement de développer ces qualités. A partir de cette perception vous pourrez ensuite franchir d’autres étapes, et notamment celle de pouvoir intervenir sur la forme.

 

L’extérieur vous semble être un référentiel fixe au sein duquel vous vous déplacez, mais le seul référentiel fixe est vous, et vous devez inverser la perspective.

 

Nous vous proposons ainsi de cheminer vers une conscience approfondie de vous-même et du monde qui est aussi vous-même, conscience de ce qui est. Cela est sortir du rêve, sortir du film, en prenant conscience de la manière dont il est construit, et de ce que le point de déploiement de ce rêve est en vous, est être.

Cela nécessite que vous montiez en vibration et vous rapprochiez de votre âme. Votre âme est unie à être, est donc unie à toute forme qu’elle sous-tend et peut créer à l’infini.

Elle n’a pas de désirs et ce qui se crée à travers elle se crée. Vous avez des désirs et ces désirs vous rendent prisonniers de la surface. En quittant ces désirs qui est en augmentant votre vibration, qui est en vous offrant à la vie, vous quittez aussi la surface et venez en profondeur découvrir ce qu’est la vie et ce que vous êtes.

 

La motivation ne doit pas être de pouvoir intervenir sur la forme car cela est du désir, qui vous en rend dépendant et fait baisser votre vibration , vos efforts seront vains.

Vous n’obtiendrez rien en voulant.

Aussi ce travail ne peut il se baser que sur une motivation saine, c’est à dire vide. Vous entreprendrez cet apprentissage simplement parce que vous l’entreprendrez.

En réalité ce qui vous motivera sera la montée vibratoire dont la jouissance est certaine, et la conséquence sera cette redécouverte du monde extérieur en une nouvelle perspective.

 

Les problèmes techniques auxquels vous faites face dans ce monde vous apparaitront alors autrement : vous chauffer, vous déplacer en ce corps, vous nourrir, vous éclairer, toute ces questions seront redécouvertes au travers d’une vision plus profonde et plus malléable de la forme.

Vous discernerez mieux le contact avec le vivant et l’inerte, et en quoi il n’y a pas de différence d’être mais une différence vibratoire importante, et comment interagir avec le vivant et comment interagir avec l’inerte.

Vous découvrirez la lumière en toute chose.

Vous deviendrez cependant plus calmes, et ayant découvert en vous une réponse satisfaisante à vos besoins, vous ne vous engagerez plus dans une agitation extérieure, vous vous contenterez de profiter d’être.

 

Nous vous remercions pour aller en cette direction de laisser tomber massivement vos conditionnements sur ce qui est possible ou pas et de basculer dans une approche du monde en fonction de vous, de votre intérieur, de vos perceptions, et non plus en fonctions de l’autre, de l’extérieur, de l’appris.

Nous vous remercions et vous souhaitons un bel apprentissage.

Ne forcez pas, ne vous acharnez pas, de vous contractez pas, ne vous bloquez pas, n’ayez aucun a priori, faites ce que vous faites et contemplez vous le faire. Ne classez pas vos expérience en réussi/raté cela n’existe pas.

Vous ne pouvez faire que ce que vous faites et quoi que vous fassiez cela sera votre action, vous ne pouvez pas échapper au déroulé de vous-même. Inutile de croire que selon « vos » qualités ou « votre «  réussite, le résultat différera. Ce qui sera sera, et acceptez d’amblée que vous vivrez ce que vous vivrez.

Il n’y a qu’une possibilité, être, et le reste est de surface.

Nous vous remercions.