La-lumière

⎥ 91 ⎥

Mon ami nous allons commencer.

Nous vous invitons dans les prochains jours à vous tourner résolument vers le soleil, vers le soleil en vous, ce qui signifie de capter le rayonnement de la vie à l’intérieur de vos cellules, et de laisser cette énergie transparaître.

Ne vous considérez plus comme un capteur d’énergie, qui nécessite de s’alimenter, de dormir, pour résoudre son besoin quotidien de carburant et de ressources, mais comme un émetteur dont la problématique est de laisser sortir l’énergie qui émane de lui, sous peine de s’étouffer lui-même, et de priver aussi le monde de son rayonnement.

 

Cela est une inversion de perspective, mais vous devez voir que ce monde est certes extérieurement extrait de la terre par l’énergie solaire, mais que cela est une image de ce qui se passe en profondeur, qui est que l’énergie lumineuse est en toute chose, et que cette énergie est émise à chaque instant et ruisselle de partout.

Rien qui ne doive donc être alimenté car tout est lui même la source.

 

Cela est une expérience à mener directement en vous, et à partir de la sensation cellulaire d’être lumineux, d’émettre, de rayonner, de réchauffer vibratoirement – à partir de cette sensation, de cette expérience, vous pourrez ensuite faire évoluer vos représentations.

Ne faites pas l’inverse, prendre ce que nous vous disons pour argent comptant, bâtir mentalement des représentations, puis tenter de les faire correspondre à votre expérience, cela est la voie du dogme, nous vous invitons à vous tourner vers vos sensations les plus intimes et a expérimenter sans rien chercher à en déduire comme système, pensées, représentation. Les idées naissent d’elles-mêmes, inutile de les créer.

 

Vous verrez que le chemin de paix est en cette possibilité que vous avez d’accéder directement à la vie en vous, à la vie que vous êtes, et de ne plus chercher désespérément et en permanence à combler une dégradation par l’extérieur.

Vous ne vous dégradez pas, vous n’êtes pas en sursis de mourir si vous ne vous alimentez pas, ne vous réchauffez pas, ne communiquez pas avec d’autres humains, vous avez en vous tout ce qu’il faut non seulement pour vous nourrir mais aussi pour nourrir autour de vous, vous êtes en chaque cellule une source lumineuse, une multitude de soleils incarnés sous forme d’une personne.

Voyez ceci de vos propres yeux.

Vous y trouverez un apaisement profond.

Donc reliez-vous à vous-même, plongez en votre propre nature, interrogez la sensation cellulaire jusqu’à sa cause, sentez la nature profonde de la vie, de votre vie, et trouvez y la paix.

Nous vous remercions.

Vos amis du soleil