La-lumière

⎥ 99 ⎥

Nous vous remercions d’être là ce matin et vous prions de débuter.

Pour vous les humains, il s’agit de vous tourner vers l’intérieur et d’aimer.

Aimer à l’intérieur est contacter en vous le feu brûlant et ininterrompu de la vie. Cela est si simple que vous n’y prêtez pas suffisamment attention. Vous êtes tout entiers captés par l’extérieur et vous déperdez votre énergie en direction de tel ou tel but, ou de telle idée, objectif que vous imaginez, ou problème que vous concevez puis tentez de résoudre.

Vous recherchez l’amour au dehors, et faites de l’amour un concept tel que vous ne savez même plus de quoi il s’agit.

A l’intérieur vous tenez au centre de vous la seule réponse à toutes les questions.

Ces mots peuvent sembler avoir été tant dits et être galvaudés, vous pouvez ainsi perdre le sens de leur impact, le goût de ce rappel à l’essentiel.

Aussi nous vous demandons, nous vous proposons, nous vous prions, nous vous alertons, nous vous invitons à nous rejoindre à l’intérieur en votre amour, notre amour, en l’amour, et vous expliquons en quoi cela est un voyage infini vers vous-même.

 

Placez votre attention au dedans de votre corps, au dedans de vous, c’est à dire au dedans de la perception physique et psychique que vous avez de vous-même.

A cet endroit vous sentez que vous êtes. Etre est là. Etre réside là.

Vous êtes en contact avec Etre.

 

Entendez ce feu ronfler, et soufflez légèrement dessus, attisez le de votre propre haleine, jouez de l’intensité de votre souffle et expérimentez.

Expérimentez de respirer physiquement en faisant rougeoyer votre feu intérieur, puis expérimentez que vous pouvez souffler indépendamment de votre respiration.

 

Observez votre souffle intérieur, observez votre corps de lumière embrasé de votre propre souffle de vie.

Voyez que de votre propre inspiration ce brasier dépasse et englobe votre corps physique, et tout l’espace que vous choisissez d’embraser.

 

Observez et expérimentez la puissance de votre capacité d’embrasement.

Sentez que vous pouvez y englober votre maison, votre ville, votre famille, et quelque périmètre que ce soit.

Interrogez vous de tout votre cœur : est-ce cela bien réel ? Puis je embraser de mon feu avec un véritable impact tout ce vers quoi je me tourne par l’intérieur ?

Ceci est la vie, tout simplement la vie, contactée par l’intérieur en sa réalité vibratoire, ceci n’est pas un concept mais la réalité crue.

Voyagez en cela, voyez à quel point vous pouvez croire en votre capacité d’embrasement, et en la possibilité que cela a de transformer le monde extérieur, que vous saisissez de l’intérieur.

 

Observez ce feu et comparez à l’idée que vous vous faisiez de l’amour.

 

Mobilisez « aimer », ce sentiment tel que vous le connaissez, en appelant par exemple l’image d’une personne qui vous est chère, et comparez ce sentiment à la vibration de vie que vous avez sollicitée.

 

Tentez de faire coïncider les deux, observez en vos corps ce que vous pouvez en observer, et soufflez, soufflez, soufflez.

Faites passer par votre corps physique, par votre cœur physique, par votre cœur énergétique, ce feu de vie que vous pouvez si facilement contacter et attiser, voyez-en la puissance et la neutralité, dirigez en l’impact sur votre réalité terrestre.

 

Cet outil mes amis est d’une puissance infinie, que nous vous recommandons de perpétuer, car vous êtes les dépositaires de ce pouvoir, car vous êtes les êtres divins porteurs du souffle de vie, car vous avez cette capacité d’aimer, capacité infinie d’aimer, dont le caractère transformateur, créateur, performatif, est tel que rien ne lui est impossible.

Nous vous aimons, nous vous insufflons, insufflez après nous de ce même souffle, que vous avez tout comme nous. Vous êtes Dieu, ceci est si concret mes amis, faites en bon usage.

Nous vous remercions.

Nous vous disons à bientôt, nous vous souhaitons de belles noces retrouvées avec la vie.