La-lumière

⎥ 97 ⎥

Nous vous prions de commencer.

Nous vous prions de dire ceci aux humains aujourd’hui : Ne vous découragez pas.

Ne constatez pas votre ignorance, ou votre connaissance, ou votre courage, ou votre maladresse. Ne constatez pas votre échec ou votre succès.

C’est l’évaluation qui vous alourdit. Il n’y a rien à évaluer.

Ne vous pensez pas avance ou en retard, n’ayez pas besoin de courir ou de ralentir.

Simplement voyez que ces mouvements en vous, sont, et observez cette agitation.

De cette observation une plus grande profondeur jaillira. De cette plus grande profondeur plus de calme apparaîtra. De ce calme, que vous évaluerez, puis n’évaluerez plus, vous vous habituerez progressivement à moins de bruit, et de ce silence vous vous alourdirez en la nuit, votre nuit, celle de l’être infiniment calme et immobile et silencieux que vous êtes.

Cela peut paraître inatteignable mais ce n’est pas le cas, car vous n’avez rien à atteindre, pas de bras à tendre, juste à observer un déroulement se faire et dont vous n’êtes même pas l’auteur, ni l’acteur.

Donc tranquillisez vous sur votre propre chemin.

Restez assis, marchez, soyez malade ou en bonne santé, cela n’a pas d’importance, ne vous préoccupez plus de rien.

Appesantissez vous contre le sein infini de Dieu et dormez éveillés.

Nous vous remercions.