La-lumière

⎥ 87 ⎥

Nous commençons.

Nous disons ce matin que la meilleure partie de votre chemin est toujours celle que vous vivez maintenant. N’allez pas imaginer que cela sera mieux demain, ou que c’était mieux hier. Maintenant est le plus que vous pouvez vivre.

Nous nous expliquons.

Pour parvenir à être eux mêmes, les humains se battent contre des fantômes, contre des illusions de problème, des illusions de contractions, ils se créent des chimères et tentent de les atteindre.

En réalité vous ne pouvez vous atteindre en aucun autre endroit que là ou vous êtes déjà.

Donc il est nécessaire de vous focaliser à réaliser le maximum de satisfaction maintenant et de ne pas miser sur l’avenir.

Donc dites vous que le meilleur est maintenant, et apprenez à vous satisfaire de ce que vous êtes et avez maintenant, plutôt que de parier sur un meilleur avenir. C’est un marché de dupe. Cette promesse d’un avenir radieux est ce qui vous ôte à jamais ce qui vous est promis.

Vous vous promettez et cette promesse est ce qui vous ôte ce que vous vous promettez.

Acceptez votre état présent, ne le dévalorisez pas, ne dites pas « cela ne va pas », dites plutôt oui, oui à ce que je suis et que je vis maintenant, et percevez en votre présent la simple joie de vous ouvrir.

Ne pas chercher à quitter ici pour ailleurs est ne pas imaginer que ailleurs est mieux. En réalité ailleurs n’existe pas.

Donc aimez, aimez cet instant, vous n’avez pas d’autre maison.

Certes vous vivez parfois des circonstances réellement douloureuses, mais dites vous toujours que votre douleur est un filtre qui vous coupe de votre présent radieux, plutôt que d’imaginer que c’est un mauvais moment à passer et que plus tard ce sera mieux.

Ce ne sera pas mieux plus tard.

Cela n’ira pas mieux demain.

Vous ne progresserez jamais vers une vie meilleure.

Il n’y a que maintenant.

Donc tournez vous vers cet instant quel qu’il soit et asseyez vous là, et entreprenez d’aimer ici, maintenant, là ou vous vous tenez, là ou vous êtes, car vous n’irez jamais nulle part ailleurs.

Maintenant est votre maison, vous pouvez la nettoyer, maintenant, mais en aucun cas la quitter, ou attendre un ailleurs meilleur.

Restez là.

Restez en la maison en feu.

Restez en la maison douloureuse.

Connaissez que ce feu et cette douleur ne sont pas.

Ouvrez vous sur place.

N’attendez rien, n’attendez pas après l’avenir.

Offrez vous maintenant aux circonstances.

Dites oui, ici.

C’est comme arracher une couverture de dessus votre tête et voir comme il faisait jour.

C’est comme ôter un sparadrap de dessus vos yeux et voir comme le soleil est beau.

Vous n’obtiendrez rien de demain.

Nous vous remercions.

Vos amis de l’instant.