La-lumière

⎥ 153 ⎥

Nous te saluons nous pouvons commencer.

Chers amis, très chers amis, comme vous vous compliquez l’existence. Comme ce qui devrait être simple prend des tournures alambiquées.

Prenez simplement la grâce qui vous est faite de vivre en un corps de matière terrestre, ce qui vous permet d’expérimenter la jouissance d’une manière, certes encombrante et lourde, mais si riche d’enseignements, si propice à la transformation, si pleine de potentiels de joie et de surprises.

Prenez ce qui vous est donné et cessez de craindre ou désirer quoi que ce soit d’autre. Est ce compliqué de prendre ce qui s’en vient sans se soucier de ce qui ne s’en vient pas ?

De notre point de vue c’est un grand mystère que cette cécité se soit ainsi développée jusqu’à devenir la norme, et que ce soit l’évidente légèreté de l’insouciance qui vous semble compliquée et inatteignable.

Ainsi, pour vous aiguiller, nous vous invitons à simplement regarder ce qui est sous vos yeux, et ignorer toute idée ou fantasme quant à ce que cela pourrait devenir. Vous n’en savez rien, mais véritablement rien.

Acceptez d’ignorer, ne veuillez plus rien savoir ou piloter ou obtenir, contemplez ce qui vous vient et ne le comparez plus.

Cela est l’attitude juste et victorieuse, la seule.

Nous vous saluons,

Vos amis aux mains vides.