⎥ 49 ⎥

Mon ami, nous allons commencer.

Ce matin nous vous parlons de l’allégresse.

Cette joie sans fin, ce chant, cette hausse vibratoire, est en lien avec la connexion à l’âme, avec l’ancrage spirituel.

L’allégresse est la transformation en l’homme, lorsqu’il se relie à la création, à Dieu, et voit le monde sous son véritable aspect, qui est ineffable beauté et grandeur.

La simple contemplation, le simple contact avec ceci place dans le cœur une énergie, des pensées, des émotions qui vous font vivre un grand bonheur.

Cet état d’allégresse est possible de manière continue, c’est ce que vivent les êtres humains qui s’éveillent à leur nature divine, et se placent de manière continue dans le faisceau de leur âme – de manière totale et inconditionnelle.

Donc l’allégresse est une grâce, est le résultat de la soumission, est offert aux personnes qui acceptent de disparaître en tant que personnes.

Des contacts avec cet état vous sont accessibles dans des moments particuliers de vos vies, comme la naissance des enfants, certains contacts puissants avec la nature, et ces moments d’allégresse sont là pour vous indiquer la voie vers votre réalisation.

Cette allégresse peut être intérieure, et se voit dans les yeux, et se ressent dans la vibration des personnes qui s’éveillent.

Cette vibration est l’indication de l’éveil, vous pouvez vous y fier pour reconnaître une personne qui est réellement unie avec son âme.

Cette allégresse ne peut être une attitude, ne peut se simuler, se passer à soi même comme un costume, elle ne vient pas de ce monde terrestre, elle abreuve le plan terrestre des vibrations célestes.

Dans cet état d’allégresse, vous ne cherchez plus rien car vous avez trouvé toute réponse en vous même, les pensées sont plus calmes car vous n’avez plus rien à penser, tout étant résolu.

Chacun peut percevoir immédiatement l’allégresse en lui même comme une note intérieure un peu lointaine au début, perceptible au fond de soi.

Même si cette note d’allégresse ne vous emporte pas tout entier, vous savez qu’elle est là au fond du puits de votre être, et qu’en vous tournant vers l’intérieur, vous vous penchez au dessus de ce puits et écoutez cette note au loin, la savez là prête à monter, et connaissez qu’il en sera finalement ainsi tôt ou tard, car en réalité vous êtes entièrement bâti sur cette allégresse et y reviendrez finalement.

Vous pouvez percevoir simultanément cette note d’allégresse, et plus en surface les parties de vous qui sont en contraction. Quel que soit votre état de contraction, de fermeture, cette note d’allégresse existe au fond de vous et se superpose à tout autre état, sans chercher à prendre la place de quoi que ce soit d’autre. Cette allégresse inclut et accepte toute contraction, cette allégresse n’a peur de rien et aime tout ce que vous êtes et vivez, elle se marie en permanence à votre trajectoire.

En écoutant ce chant disponible en vous, plus ou moins lointain, et qui ne cherche pas à vous convaincre ni à vous emporter, vous trouvez une ressource intime capable de relativiser quelque difficulté ou tension que vous viviez, et capable si vous le décidez, si vous pouvez vous ouvrir suffisamment à la grâce, de jaillir hors du puits et de tout emporter.

La seule connaissance de ce fait transforme votre expérience.

Cette note d’allégresse est le chant intime de la vie, le chant de l’âme, le chant de Dieu, le chant de la création, cette note d’allégresse est vous, vous êtes entièrement issu de cette note d’allégresse.

Laissez la vous aider, tendez l’oreille et vous sourirez, quoi que vous viviez vous sourirez et connaîtrez la vérité.

Nous vous remercions et sommes heureux de partager avec vous ce breuvage, trempez y vos lèvres chaque fois que vous y pensez.