Sélectionner une page

La-lumière

⎥ 150 ⎥

Mes amis nous vous entretenons ce matin de la nuisance.

La nuisance est énergétique, est ce filtre noir ou gris sombre que vous entretenez en vous-mêmes et projetez sur le monde, puisque vous voyez le monde au filtre de la nuisance.

La nuisance est en vous, elle agit en permanence en sapant votre envie, votre élan, votre jour, votre lumière. Elle vous coupe de vous-même.

La manière dont la nuisance est née en vous est un long cheminement vers l’oubli, au cours duquel vous avez laissé peu à peu diminuer la lumière sans vous en rendre compte, comme une vitre se salit progressivement, et l’on oublie finalement jusqu’à l’existence du jour.

Nettoyer ce filtre est le travail d’une ou plusieurs vies, comme le constituer a été le travail d’une ou plusieurs vies.

Ce mouvement a sa nécessité, en cela que parvenir à un obscurcissement permet lorsque le jour revient de prendre conscience de ce que vous aviez, mais ne pouviez connaître sans le perdre.

Au niveau de cette incarnation, dans vos péripéties intérieures prenant formes extérieures, vous êtes confrontés à la nuisance, et cette nuisance est en vous. Donc lorsque vous vivez des circonstances extérieures difficiles, ayez toujours le geste intérieur de prendre acte de l’effet externe de votre nuisance interne, et, sans vous culpabiliser ni rabaisser, avec courage et humilité, vous demander ce que ces circonstances vous permettent d’améliorer en vous-mêmes.

Nous insistons sur ce schéma, car seule cette réaction vous rends maître de votre destin, il n‘est qu’en vous que vous pouvez changer le cours de vos existences terrestres.

Faire face à la nuisance en vous-même est vivre l’intégralité des sentiments violents que vous entretenez vis à vis de vous, de la vie, de Dieu, des anges et guides, de vos concitoyens. Laissez la violence de ces sentiments négatifs déferler en vous, en l’observant, et du fond de cette vague qui parfois vous balaye, gardez hissée votre intention de grandir, votre souhait de lumière, acceptez d’écouter votre voix parjurer tout en sachant que votre cœur reste en Dieu.

Une fois la vague passée, reprenez le flambeau de votre propre lumière, ne vous apitoyez pas sur votre sort ni ne vous identifiez à la nuisance qui vous a traversé, connaissez que vous êtes incarnés pour vivre cela et ne plus l’entretenir, et soyez simplement à nouveau joyeux et frais.

La nuisance en vérité n’a aucun pouvoir, elle n’est pas vous et ne peut en rien vous entacher, la nuisance est un simple jeu d’ombre que vous prenez au sérieux lorsqu’elle vous traverse mais devez oublier aussi net dès que le film est fini.

Vous êtes lumière et intégralement lumière, la nuisance n’est pas une part de vous, n’est pas vous, est un jeu d’ombre passager dont il n’y a que rire.

Reprenez place en vous-même, acceptez le jeu du je, riez de tout cela, nous vous bénissons et vous assurons que rien jamais ne pourra venir entacher les êtres que vous êtes.

Nous vous saluons de notre estime entière et inaltérable,

Vos amis galactiques