⎥ 56 ⎥

Nous commençons.

Pour ce matin nous parlons de la gloire.

Glorieux est l’humain qui se dresse au dessus de lui même, qui échappe à son conditionnement, qui se soumet à l’univers, à la vie, qui devient plus grand que lui même, en devenant lui même.

Vous détenez tous cette proposition, car cette voie est le sens même de la vie terrestre qui est une expérience de transformation où vous venez transcender la matière et tous déterminismes personnels

Ainsi, vous vous offrez à vous même, ainsi vous vous ôtez à vous même. Cette façon de mourir à soi même pour naître à soi même est une notion à la fois simple et essentielle, et parfois difficile, à comprendre, car il faut faire cette double expérience du soi conditionné et du soi réel.

Le soi réel est unifié au tout, il n’est séparé de rien, le soi conditionné est coupé de tout, il est enfermé en lui même.

 

Sur ce chemin vous n’avez aucun moyen d’échapper à un combat intérieur contre vos propres résistances, ce combat intérieur consiste à déposer les armes, à cesser d’exiger, à accepter de faire ce que vous entendez de faire et qui vient percuter vos contractions, résistances, peurs, réveiller vos blessures pour les dissoudre.

Sur ce chemin vous êtes aidés, c’est à dire que l’énergie de vous dépasser vous est toujours acquise si vous le décidez. Donc il s’agit d’un enjeu de pouvoir en vous même entre une tendance ascendante à la dissolution et une tendance descendante à la structuration, à la définition, à la forme.

La forme vous contraint, vous saisit, vous immobilise, et la dissolution vous élève, vous envole, vous accélère en une trajectoire qui ne dépend plus de vous mais qui est la vie.

Donc lorsque vous entendez une suggestion intérieure à lâcher quelque fixité mentale, à faire une chose qui vous semble absurde ou irraisonnable ou incompréhensible, acceptez de céder, acceptez de vous abandonner, et cela sans garantie, sans savoir où cela vous mènera ni si cela a du sens. Le sens de ce qui vous est demandé peut totalement vous échapper et pourtant être bien là. Vous ne pouvez évaluer mentalement ce que vous sentez devoir faire ou ne pas faire, vous ne pouvez tenter de contrôler à l’avance le résultat, vous pouvez simplement vérifier énergétiquement, vibratoirement si cela vous procure une hausse ou une baisse énergétique, vibratoire.

La hausse vibratoire vous indique que oui, cela vous est demandé et doit être fait – alors faites le, et la baisse vibratoire vous indique les directions à ne pas prendre, les idées non conformes à votre direction, les pensées non alignées avec vous même.

N’ayez aucun doute sur le profit vibratoire que vous tirerez de vous soumettre, cela est une grande évidence puisque la hausse vibratoire vous garantit la haute vibration et la baisse vibratoire la basse vibration, mais comme dans vos contractions vous avez telle ou telle certitude sur les conséquences de vos choix, vous avez du mal à imaginer parfois que ce qui vous est indiqué vous sera profitable, et vous en craignez les conséquences. Effectivement les conséquences peuvent avoir l’air d’être négatives, évaluées par le mental, mais prenez l’habitude de les évaluer vibratoirement et vous constaterez ce quelle sont véritablement.

Ne vous fiez plus qu’a votre perception subtile, vibratoire, qui est votre seule boussole intérieure, et cessez définitivement de croire vos idées et représentations sur ce qui est à priori bon ou pas pour vous.

Ainsi votre route prendra des chemins inattendus, toujours pleins de justesse et de merveilleux, mais cela ne correspondra jamais à ce que vous projetez être le bon chemin pour vous.

C’est ainsi de vous perdre pour vous trouver, de renoncer pour obtenir, de mourir pour vivre, ne quittez pas des yeux que vous êtes bénis, que vous ne vous appartenez pas, et devenez offerts, ouverts, et guidés uniquement par votre boussole intérieure, subtile, vibratoire, infaillible et divine

Nous vous remercions.