La-lumière

⎥ 132 ⎥

Mes amis pour ce matin, pouvez-vous venir avec nous en un instant de paix ?

Pouvez-vous nous y rejoindre ?

Cet instant est là, il est ouvert à vous, vous ouvrez-vous à lui ?

Tout d’abord, le sentez-vous vous environner ? Vous envelopper, venir au contact ? Le sentez-vous vous caresser ?

Ecoutez ce que vous dit votre monde des idées, et ce que vous dit votre monde sensitif, et ce que vous dit votre monde intuitif.

Et si rien n’a l’air de confirmer la présence réelle de ce que nous vous proposons, le sentez-vous quand même ?

La tentation de vous y offrir persiste t-elle au delà de toute expérience ? L’appel à cette paix n’est il pas le plus fort, n’allez-vous pas décider d’y succomber, bien que quoi-que-ce-soit s’y oppose, y compris les catégories du réel et de l’irréel, du possible et de l’impossible, du capable et de l’incapable, de l’offert et du dérobé, du oui et du non, du oui-mais.

Cet instant de paix est là, simplement n’en doutez pas.

Prenez le.

Saisissez le.

Plongez y.

Laissez tomber toute autre chose.

Offrez vous.

Que d’autre pourriez-vous gagner ?

 

La victoire de la paix est inéluctable, et le temps n’existe pas, goûtez cette victoire maintenant.

Nous vous remercions.

Vos amis-paix.