La-lumière

⎥ 103 ⎥

Nous sommes heureux de pouvoir commencer.

Comment faites-vous pour ne pas voir la vie en toute chose ? Comment faites-vous pour ne pas vous extasier devant le seul fait que telle ou telle chose est ? Pouvez vous un instant vous arrêter devant le premier objet qui vous tombe sous la main et l’observer, et vous demander de quoi est fait cela ? Cela est fait d’être, cela est, et cela est un miracle.

Contemplez Dieu, contemplez la création, ouvrez vous et aimez à constater sa présence, comme en vous, comme en toute chose. Dieu n’est pas la personne interprétée par vos religions, Dieu est la vie manifestée en tant de formes, en une multitude dont vous n’avez pas idée mais dont vous pouvez constater l’intensité en chaque chose.

Vous vous déplacez en permanence dans un temple, nous sommes nous-mêmes – chaque être vivant – une part du temple de Dieu.

Notre corps, notre être, mérite révérence.

Regardez vous, regardez nous, regardez toute chose et célébrez.

Ce fait de vous ouvrir à constater le miracle permanent de la vie, non pas comme on discute une idée banale mais comme on plonge en une vérité sans fond, ce fait est une voie qui peut vous entraîner vers la révélation de la vie que vous êtes, vers des niveaux vibratoires extatiques, émerveillés, pure jouissance d’être, pure joie.

Reprenez place en Dieu, comment avez-vous pu oublier cela ?

Pour la plupart des peuples de l’univers, le seul fait d’être est le fondement du rapport au monde, une source non seulement de bonheur permanent mais aussi d’énergie, de matérialité, de déplacements, tout se trouve en le seul fait d’être. Vous ne voyez pas que vous êtes car vous regardez cela comme une évidence, vous êtes aveugle à ce qui se trouve là en permanence devant vous et que vous écartez dédaigneusement, pour chercher plus compliqué, plus scientifique, plus théorique, mais vous ne pouvez rien trouver d’autre, où que vous cherchiez vous ne trouverez que cela, Dieu, l’être, le fait que cela soit.

Explorez Etre. Explorez le en vous, en l’autre, en les objets, et cela est une méditation, est se laisser toucher par l’existence des choses, tel objet est là plutôt que pas, regardez le vibrer.

Sentez vous vous-même vibrer de tout votre être, sentez que vous êtes là, et ce seul fait doit vous ravir. Si cela ne vous ravit pas au plus profond c’est que vous vous êtes fermé, alors ouvrez vous, là maintenant ouvrez vous.

Nous vous remercions.