La-lumière

⎥ 138 ⎥

Mes amis nous pouvons commencer.

Nous venons ce matin vous entretenir de la joie.

La joie est parfaite lorsqu’elle n’a pas d’objet.

Lorsque vous tenez en vos mains un objet et que vous vous en réjouissez, profitez joyeusement de cette opportunité, mais connaissez en votre plus intime que cela n’est rien au regard de ce que vous offre une joie sans objet.

Pour découvrir en vous cette joie sans objet, qui est le fruit de votre sang, le son de vos cellules, il vous suffit de vous tourner vers la nature, vers Dieu, vers un humain, vers une pierre, et d’aimer sans condition, juste aimer.

Aimer vous met en joie. Aimer sans rien dire, aimer sans rien attendre, offrez vous ce plaisir d’aimer, tournez votre regard dans n’importe quelle direction et écoutez-vous aimer, et ressentez cette joie d’aimer.

La joie d’aimer est ce qui vous constitue. Vivez-le, cela est simple. Ecartez vos idées noires, sombres ou grises, déposez vos jugements et accusations, mettez de côté vos guerres, vos espoirs, tout ce que vous attendez de la vie, déposez quelques instants les objets que vous avez et ceux que vous convoitez, acceptez de relâcher d’un coup toutes vos peurs, déviez le flux de vos pensées vers la terre, et en cet instant de calme que vous aurez créé, tournez-vous vers Dieu et aimez.

Aimez Dieu ou quelque partie de la création, aimez-vous vous-même, aimez quoi que ce soit, puis aimez tout simplement, laissez cette vibration émaner de vous et ressentez-la.

Vous avez à chaque instant cette possibilité, ce pouvoir d’aimer qui ne peut vous être ôté, jouissez-en, profitez-en, offrez-vous à lui, cela est votre nature et votre plus beau cadeau.

Nous vous remercions et vous disons à bientôt,

Vos amis engagés.