La-lumière

⎥ 101 ⎥

Nous sommes là, nous allons commencer.

Pour ce matin, nous vous dirigeons vers une meilleure prise de conscience de ce qu’est le lâcher prise.

Nous vous invitons à regarder comment vous maîtrisez en permanence votre attitude corporelle et mentale, en vue de correspondre au moule sur lequel vous avez été formé.

Vous n’ignorez pas les milliers de remarques qui vous ont façonné enfant, et le regard permanent que vous avez posé sur les corps et les visages des adultes environnants, ainsi que des enfants plus âgés, et vous avez entrepris de mimer cela, car c’est le processus d’apprentissage normal. Ainsi vous avez voulu correspondre à votre environnement, vous avez volontairement acquis une attitude intérieure et corporelle, et cette attitude, vous l’entretenez et la maintenez, parfois vous la défendez face à de nouvelles possibilités ; Votre corps en est littéralement façonné.

Ce que vous avez observé et imaginé à propos des relations humaines, et de la meilleure manière d’obtenir de l’affection, cela également vous a conduit à certains comportements, chacun ayant les siens, ses peurs, ses façons d’être en demande, de conduire les échanges avec les autres de manière subtile et inconsciente en vue d’obtenir les meilleurs résultats.

Si vous envisagez de lâcher le contrôle, de vous abandonner à être, cet ensemble d’attitudes apprises va se mettre à mener le bal de lui même et vivra votre vie à votre place.

Donc un véritable lâcher prise est une attitude tellement relâchée en profondeur que vos conditionnements, bien que nécessairement présents, perdent de leur autorité.

Vous marchez mais vous ne marchez plus, vous parlez mais vous ne parlez plus, vous voulez mais vous ne voulez plus, vous observez mais vous n’observez plus.

Céder, accepter que la vie vous emmène là ou elle ira, ne plus attendre quoi que ce soit, ne plus dépendre de la reconnaissance et de l’amour des autres, cela est le vrai lâcher prise.

Si vous lâchez, alors vous ne savez pas ce que la vie vous réserve.

Le lâcher prise est donc une attitude tournée vers l’intérieur, vers la confiance que vous installez intérieurement, et cette confiance est telle que vous vous abandonnez extérieurement à la vie comme un enfant sur le corps de sa mère, comme un dauphin dans l’eau, comme un singe du haut d’un arbre, vous prenez le risque de chuter car vous savez que vous ne pouvez plus vous faire mal.

En chemin vers cette attitude qui est pure jouissance d’être, vous pouvez simplement observer le degré de contrôle qui émane de vous à chaque instant. Observez vous penser, parler, et vous mouvoir physiquement, et regardez comme cela est contrôlé. Ecoutez les intonations de votre voix, écoutez vous séduire. Observez ce qu’il se passe en vous lorsque vous croisez un homme plus âgé, une femme plus âgée, un enfant, voyez vous prendre la parole ou ne pas la prendre, contemplez votre peur et vos espoirs, et tenez tout cela pour un immense carcan qui vous empêche de vivre librement, de jouir pleinement de la vie.

Le relâchement est plaisir permanent, est joie permanente, est confiance en la vie telle qu’elle jaillit de l’intérieur de vous, et telle que vous savez qu’elle est votre alliée.

Rétablissez votre confiance envers la vie, sachez que votre âme ne peut que vous entraîner vers des chemins agréables si vous la laissez faire, si vous lui obéissez, si vous adoptez la simple attitude qui consiste à écouter et obéir au flux de vie qui jaillit de vous.

Nous vous remercions.