La-lumière

⎥ 76 ⎥

Nous vous remercions d’être là, nous vous parlons maintenant.

Nous vous disons de ne pas vous dire et vous dédire sans cesse.

Les humains font cela, car vous tendez vers un but mais ce mouvement est lent et vous oscillez entre plusieurs versions contradictoires de vous même, avant de vous intégrer en une version unique et cohérente.

Le processus d’union avec soi même est un processus de reconnaissance de parties désunifiées et qui tirent votre énergie dans des directions contradictoires, et ces flux vont peu à peu se rassembler et devenir un, votre puissance alors devient intègre et cohérente et axée.

Faire converger ces flux de vous même est un travail qui demande beaucoup d’énergie. Certes il est nécessaire de ne pas choisir un des flux et ignorer les autres, ce qui est porter un costume, un masque. Il est nécessaire de reconnaître et honorer tous vos flux, mais il faut que le processus d’unification se fasse, et à un certain moment, lorsque l’élan est pris de vous décider à vous aligner dans une direction que vous reconnaissez comme étant votre direction, il faut renoncer à ce qui doit s’estomper en vous, et acter en profondeur cette réunification sans ralentir le mouvement.

Bien sûr les parties de vous même qui restent en chemin et doivent céder la place au neuf se sentiront violentées et se positionneront en victime, et réclameront du soin et du temps. Chaque tendance installée là dans votre conditionnement se défendra, et il vous revient de trouver l’énergie bienveillante mais ferme de ne pas céder sans cesse et retourner en arrière, vous ne faites qu’entretenir une transition qui ne peut être satisfaisante.

Cela ne revient pas à établir un schéma mental et vouloir plier à ce schéma tout ce qui résiste, cela revient à décider de s’aligner dans une direction que l’on sent être la loi, la foi, la vie, l’âme, Dieu, et le faire sans se disperser.

La négociation permanente de vous à vous est épuisante.

Il est facile d’observer à l’intérieur de vous comme à l’extérieur, avec la vie et les autres, comme vous hésitez et négociez, et de voir aussi vos progrès.

Le flottement dans vos relations et projets est préjudiciable pour tous, cela n’est pas un service que vous rendez ni à vous ni à personne. Intérieurement le flottement ne vous sert en rien. Il vous illusionne seulement.

L’accusation que vous entretenez de vous faire violence en vous alignant ainsi, d’adopter une éducation militaire pour vous même, ce qui est simpliste et violent à vos yeux, cela est une schématisation qui pose victime et bourreau intérieurs. En réalité cela n’est pas. Tout cela constitue l’attitude du père en vous même, le père qui assigne une direction et la met en forme sans dissiper cette direction dans le vent.

Densité, alignement, puissance, intégrité, voilà des concepts plus parlants et justes que de vous représenter qu’une guerre a lieu entre plusieurs tendances, qu’il faudrait mettre en paix par la violence ou la négociation.

En réalité il n’y a qu’un, vous, et des voies discordantes qui ne sont pas, et qui sont là uniquement crées par vous pour vous permettre de discerner votre axe et de le choisir.

Choisissez ce qui est. Choisissez vous. Choisissez le plein soleil.

Nous vous remercions de votre engagement et vous disons à bientôt.